OM : Gerets soutient Santos

Santos Mirasierra, le supporter marseillais incarcéré en Espagne, sera jugé le 3 décembre. Il risque jusqu’à huit ans de prison, pour trouble à l’ordre public et atteinte à l’autorité lors de incidents qui ont émaillé le match Atletico Madrid -Marseille le 1er octobre.

Le procès, dont le verdict sera connu 48h après, se tiendra donc quelques jours à peine avant le match retour, ce qui rend l’entraîneur Eric Gerets optimiste : «Cette date de procès me donne espoir pour sa libération avant le match retour. J’espère qu’il sera libéré.

S’il ne l’est pas, s’il le faut, moi, Cuperly ou les deux, on prendra l’avion pour lui dire qu’on l’a pas oublié.» A propos de ce match retour qui s’annonce déjà chaud sur le terrain, le président Pape Diouf a tenu à calmer le jeu côté tribunes: «Nos supporter sont parfois turbulents, mais il n’y aura pas de comité d’accueil. Ici, à Marseille, nous savons accueillir.» Le club espagnol s’inquiète des menaces qu’il aurait reçu et incite ses supporter à ne pas faire le déplacement. (Photo Presse-Sports)