Mauresmo relance les Bleues

La France a égalisé 1 à 1 contre la Slovaquie en match de barrage de la Fed Cup grâce à la première victoire (4-6, 6-2, 6-3) d’Amélie Mauresmo face à Dominika Cibulkova, samedi à Limoges à l’issue des deux simples de la 1re journée. Après trois tentatives infructueuses face à la petite mobylette slovaque, l’ex N.1 mondiale a surgi à point nommé pour remettre les Bleues dans le sens de la marche et relever Alizé Cornet, qui s’était plus tôt empêtrée dans sa tactique et dans ses émotions pour le plus grand bonheur de Daniela Hantuchova, vainqueur 7-6 (7-2), 3-6, 4-6.

Comme elle l’avait annoncé la veille, Mauresmo est apparue en regain de forme pour son premier match sur terre battue de la saison, et n’a cessé de monter en puissance, même si son service lui a joué des tours. Il lui a d’abord valu de perdre la première manche (4-6), dans laquelle Cibulkova a fait le break à deux reprises, son bandage à la cuisse gauche ne l’empêchant pas de frapper lourd sur l’ocre de Beaublanc. Mais mordante et en variation, la Française, réconciliée avec ses mises en jeu, a fait le trou 3-1 dans la deuxième manche, avant de la conclure (6-2) facilement puisque son adversaire, pinailleuse, était devenue nettement moins précise.

Alors qu’elle s’était encore détachée dans le 3e set (5-1), Mauresmo s’est une nouvelle fois piégée avec une baisse de niveau de ses engagements, faisant durer un peu le suspens avant de conclure sur sa première balle de match (6-3). La France a donc réussi à limiter la casse en vue d’éviter une relégation historique, qui serait sa première depuis 1963. Dimanche, le premier match opposera les deux battues de samedi, Cornet et Cibulkova. (AFP).