L1 – Gerets : «Mathieu est un battant»

Satisfait de la victoire de son équipe mardi en Ligue des champions contre le PSV Eindhoven (3-0), l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Eric Gerets, a estimé avoir enfin trouvé «une équipe-type», dans un schéma en 4-4-2 d’où est exclu le milieu offensif Mathieu Valbuena, qu’il engage à se «battre» avant le déplacement à Grenoble samedi.Envisagez-vous de faire tourner votre effectif à Grenoble, après le match devant Eindhoven qui a laissé des traces physiquement ?

«A l’entraînement jeudi, j’ai remarqué que les soit-disant remplaçants ont montré plus de qualité que les titulaires. Je me suis régalé de constater la motivation des premiers, dont quelques-uns sont certainement malheureux de leur sort. Mais faire tourner serait aussi un peu injuste pour ceux qui, lors des matches de Saint-Etienne et Eindhoven, ont livré une belle prestation et méritent de jouer.

A quel type de match vous attendez-vous à Grenoble ?

Ce sera certainement un match serré. Grenoble possède un collectif exemplaire, sans grande vedette mais où chacun court pour l’autre. Mais après cette semaine et cette victoire contre Eindhoven, les joueurs sont mieux dans leurs peaux et dans leurs têtes.

Considérez-vous que les matches contre St-Etienne et Eindhoven sont les deux meilleurs livrés par l’OM cette saison ? 

Notre début de saison était bon aussi, même s’il y a eu quelques matches moins bons, comme contre Monaco (0-0 au Vélodrome, nldr). Dans près de 90% de nos matches, nous avons proposé un jeu valable. Malheureusement, certaines faiblesses individuelles nous ont coûté beaucoup de points et nous ont un peu tués. Cela dit, depuis quelque temps nous perdons moins de ballons dans l’entre-jeu, ce qui fait que nous sommes de nouveau plus dangereux car les attaquants sont mieux servis.

Quelle a été votre principale force ?

La circulation du ballon, comme la saison dernière et en début de saison. Nous l’avons un peu oubliée ensuite. Mais des joueurs sont actuellement quasiment à leur meilleur niveau, comme Karim Ziani, qui perd au maximum un ou deux ballons par match ! Cela rassure l’équipe.

Avez-vous une équipe-type actuellement et comment se situe Mathieu Valbuena ? 

Pour le moment, j’ai une équipe-type. Jouer en 4-4-2 nécessite de faire des choix. En début de saison, au vu de notre recrutement, j’avais cependant en tête une autre manière de jouer. Mais pour le moment, l’équipe est mieux en 4-4-2 (où Valbuena est remplaçant, ndlr). Il y a parfois des circonstances qui le nécessitent. Je suis sûr que Laurent Blanc, à Bordeaux, n’avait pas prévu en début de saison de jouer en 4-2-3-1. Lorsqu’on ne joue pas, on peut être déçu et tirer la gueule, mais il faut continuer à travailler, sinon tu t’éloignes du groupe.

Une mise en garde ?

Mathieu sait bien qu’il est tout prêt de la première équipe, mais pour le moment, les deux de devant (Ben Arfa et Ziani, ndlr) sont au-dessus des autres. Il faut accepter les choses comme elles sont. Mais Mathieu est un battant, il va certainement se battre et ne pas jeter l’éponge. Il a trop de caractère !». (Avec AFP)