C3 – Paris maître de son destin

Bien que nanti d’un seul point après deux matches, le Paris-SG a son destin entre les mains avant le périlleux déplacement sur la pelouse de Manchester City, mercredi soir. Un bon résultat, ajouté à une belle victoire contre Twente au Parc pour conclure et Paris verrait les seizièmes de la Coupe UEFA. (Photo Presse-Sports)

Battu par Schalke 04 (1-3) puis accroché au Parc jeudi dernier par le Racing Santander (2-2), le Paris-SGjouera l’une de ses dernières cartouches mercredi sur la pelouse de Manchester City. Poursuivra-t-il sa route en Coupe UEFA où s’arrêtera-t-il dès la phase de poules ? Il a son destin entre les pieds. C’est déjà une bonne nouvelle. Se retrouver en seizièmes de finale de la C3 serait une performance honorable et l’occasion possible de se frotter à un gros club reversé éventuellement de la Ligue des champions. Mais Paris en a-t-il vraiment l’envie indéfectible ? Paul Le Guen avait aligné une équipe bis à Gelsenkirchen puis, critiqué après cette impasse qui avait pourtant porté ses fruits trois jours plus tard à Marseille, le coach parisien avait aligné quelques cadres contre Santander. Après un bon départ, le club de la capitale avait dilapidé son avance de deux buts. Rageant mais il aurait aussi pu s’incliner en toute fin de match. Aurait-il fait mieux avec son équipe-type ? On ne le saura jamais mais, alors sur une bonne dynamique avant le nul de jeudi, Paris se serait peut-être comporté avec davantage d’autorité. Les hommes de Le Guen se sont depuis inclinés à Rennes, dimanche, avec leur armada au complet. Loin d’être outrageusement dominé en Bretagne, Paris a cédé sur une belle frappe de Cheyrou et a été très loin de démériter ; mais les Parisiens sont tombés sur un super Douchez, impérial dans sa cage.

Pour le rendez-vous à City, troisième match en dix jours, Le Guen devrait de nouveau procéder à son onze de départ. Sessegnon et Chantôme sont forfait, et l’entraîneur parisien devrait reconduire le duo Kezman-Luyindula qui avait été prometteur contre les Espagnols. S’il veut envisager une qualification et une belle victoire contre Twente au Parc le 18 décembre pour continuer, Paris doit revenir de Manchester avec un résultat, c’est fortement conseillé. Même si une défaite ne serait pas nécessairement éliminatoire puisqu’il faudrait alors réaliser un bon score contre Twente et compter sur un nul ou une défaite de Santander contre City. Un nul ou une victoire en Angleterre et Paris serait maître de son destin. Mercredi soir, Paris affrontera également une équipe qui reste sur une défaite en championnat ce week-end. Mais, si City a été battu dans le derby par United (0-1), il affiche 100 % de réussite jusque-là en Coupe UEFA ; deux matches et autant de succès contre Twente (3-2) et à Schalke (2-0). Le défi s’annonce donc rude face à Robinho et ses partenaires mais si Paris affiche le même sérieux de ces dernières semaines et si Kezman «Batman» et Luyindula affichent la même complicité, il peut se prendre à rêver d’un destin européen clinquant.

Les équipes probables

Manchester City (ANG): Hart – Zabaleta, Kompany, Dunne, Garrido – Elano, Hamann, Ireland, Vassell – Benjani, Sturridge

Paris SG: Landreau – Mabiala, S. Traoré, Sakho, Armand – Pancrate, Bourillon, Clément, Ngoyi – Luyindula, Kezman

Arbitre: Bruno Miguel Duarte Paixao (POR)