C3 : Gerets : «Capable de réagir»

L’OM ne s’est pas facilité la tâche dans son objectif de qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de l’UEFA, en s’inclinant à domicile face à Twente (0-1). Mais pour Eric Gerets, son équipe est «capable de réagir» et de s’imposer au retour la semaine prochaine. (Photo Presse-Sports)Eric Gerets (entraîneur de l’Olympique de Marseille): «Aujourd’hui, on est très mal rentrés dans le match. Chaque fois qu’ils ont eu la possession, ils avaient de l’espace et on a été obligé de courir après le ballon. Par moments, on a été un peu mieux, notamment en fin de deuxième mi-temps, sur l’engagement, mais on est tombé, ce soir, sur une équipe plus forte que nous. Ils ont joué agressif, exactement comme on l’avait fait contre Bordeaux et Monaco. On ne méritait pas de gagner, on n’a pas trouvé la clé pour désorganiser cette équipe. C’est une bonne équipe, dans tous les domaines. Ils ont montré que ce n’était pas pour rien qu’ils étaient deuxièmes aux Pays-Bas. Heureusement, il y a encore un match retour. Twente est favori, c’est logique, mais on a prouvé dans d’autres circonstances que cette équipe est capable de réagir, on a les hommes pour le faire. Maintenant, mon objectif, c’est de gagner ce week end. C’est sûr, la déception est grande et on pourrait pleurer pendant trois jours. Mais à partir de demain matin, je vais faire l’impossible pour qu’on puisse prendre les trois points dimanche».

Pape Diouf (président de Marseille): «Je ne suis ni en colère, ni déçu, mais frustré. Nous pensions jouer différemment, nous n’y sommes pas parvenus, laissant l’adversaire évoluer à sa guise. Nous n’avons pas eu l’allure de ces dernières semaines. Nous avons manqué de détermination et d’enthousiasme, oubliant qu’en Europe les matches demandent un investissement supérieur. L’atmosphère dans le vestiaire était plus à la frustration qu’autre chose. Mais nous ne jetons pas tous nos espoirs de qualification avec cette défaite. Et j’espère aussi que, dans les esprits, prévaudra l’idée de repartir de l’avant dès dimanche en championnat».

Steve McClaren (entraîneur de Twente): «Nous avons mérité ce résultat, qui confirme que nous avons grandi en Europe. Nous avons joué avec une grande confiance en nous, en contrôlant le jeu face à l’une des meilleures équipes de France. Nous avons fait preuve d’une grande maturité, ce qui est nécessaire en Europe. Je suis fier de mes joueurs et de cette performance, même si nous n’avons fait que la moitié du chemin et que l’OM n’aura rien à perdre au match retour. L’arbitre a bien dirigé les débats, nous sommes restés disciplinés et les joueurs ont gardé leur calme». (AFP)