C1 – Spalletti : «Ne pas calculer»

Bordeaux joue mercredi soir à Rome son avenir en Ligue des Champions. Les protégés de Laurent Blanc doivent s’imposer, sur la pelouse de l’Olimpico pour se qualifier pour la première fois depuis l’instauration de la nouvelle formule, pour les huitièmes de finale de la C1.

L’entraîneur romain,Luciano Spalletti, se méfie de cette rencontre et de son adversaire. Pour l’entraîneur italien, il ne faudra surtout pas calculer, même si la Roma n’a besoin que d’un point pour se qualifier. « L’équipe jouera pour gagner. Et si elle s’y prend autrement, elle ferait une grande erreur. Dans ce match, l’aspect psychologique va être fondamental, parce que le fait que Bordeaux soit obligé de gagner lui procure un avantage. Aussi, nous devrons débuter le match en ayant en tête la même nécessité qu’eux. Il ne faut pas faire de calculs. Et puis nous avons la possibilité de terminer premiers du groupe, c’est pour ça qu’il faut gagner.»

Luciano Spalletti, qui avait remporté son premier match face à Laurent Blanc à l’aller (3-1), craint beaucoup cette équipe girondine revenu de nulle part. «Après les deux premières journées (et deux défaites, NDLR), Bordeaux s’était pratiquement vu éliminé. Et puis (l’entraîneur) Laurent Blanc est parvenu à trouver l’équilibre, un peu comme nous. Et aujourd’hui, ils peuvent se qualifier. C’est pour ça qu’ils seront au mieux. Ils n’ont rien à perdre. » (Photo Presse-Sports, avec AFP)