C1 – OL : Puel : «On se qualifiera»

L’Olympique Lyonnais termine la phase de poules à la seconde place du groupe F après sa défaite à Gerland face au Bayern Munich de Franck Ribéry. Retrouvez les réactions du Français, auteur de son premier but en Ligue des Champions, ainsi que celles des deux entraîneurs, Claude Puel et Jurgen Klinsmann. (Photo Presse-Sports, avec AFP)

Claude Puel (entraîneur de Lyon): «Nous avons eu une entame intéressante en première période. Nous avons eu les premières occasions que nous n’avons pas su exploiter. Sur trois tirs cadrés du Bayern, cela a fait trois buts. C’était difficile car malgré cette situation nous pouvions revenir au score. C’était un match bizarre car nous avions l’impression de pouvoir marquer à tout moment mais ils ont été réalistes. Nous avons pris un gros coup sur la tête avant de revenir en seconde période avec l’objectif de gagner celle-ci. Dans l’ensemble, nous avons livré un bon match notamment la première demi-heure. Ce soir, nous avons été malheureux. Nous avons fait 27 tirs contre 7 à notre adversaire qui a été très réaliste. Je félicite mes joueurs car rentrer à la mi-temps avec un score de 0-3 et réagir comme ils l’ont fait en seconde période, cela prouve que l’on est pas là par hasard, que l’on a du caractère et de la qualité comme nous l’avons démontré depuis le début de la Ligue des Champions. Il faut bien terminer l’année et récupérer plusieurs joueurs après la trêve. De jouer à l’extérieur au retour des 8es de finale est toujours embêtant mais nous verrons le tirage. On se qualifiera quand même».

Jürgen Klinsmann (entraîneur du Bayern Munich) : «Je suis très content d’avoir gagné et de terminer en tête du groupe. C’était notre souhait. La première période a été très bonne avec trois buts inscrits avant une seconde moitié du match plus difficile mais grâce à notre gardien, Michael Rensing, nous avons pu l’emporter. Je crois que la manière avec laquelle nous avons pu battre la Fiorentina ou le Steaua Bucarest a été impressionnante. Nous pouvons estimer avoir le même niveau que les meilleures équipes européennes. Nous sommes très heureux et le prochain adversaire n’a pas d’importance absolue pour nous. Cela nous est relativement égal. Nous avons confiance en nous et pouvons être l’égal des meilleurs».

Franck Ribéry (attaquant du Bayern Munich): «Lyon est dans une période un peu difficile en ce moment, il a beaucoup de joueurs blessés, mais ils ont un bon groupe, des qualités. Ils ont des difficultés défensivement, mais ils ont un gros milieu de terrain et de grands attaquants. Je ne sais pas si on a les moyens d’aller au bout (de la Ligue des champions), mais on en a envie. Des spectateurs de Gerland m’ont applaudi? Je suis content, ça fait plaisir, ça prouve que mine de rien, si je joue au Bayern Munich, les gens n’ont pas oublié que je suis Français, et quand je joue pour l’équipe de France ils sont tous derrière l’équipe de France. Pour mon premier en match en France avec le Bayern, c’est une réussite, j’ai eu la chance de marquer, ça fait du bien.»

Jean-Alain Boumsong (défenseur de Lyon) : «Il faudrait être dans l’action plutôt que dans la réaction, mais on a eu en face une équipe du Bayern qui a été très réaliste et qui a montré sa maturité dans cette compétition, elle a été très humble, aussi, elle ne s’est pas livrée n’importe comment. Il faudrait s’inspirer de ça, c’est un match, pour moi, qui est riche d’enseignements, même s’il se solde par une défaite, on va grandir avec ce match. Heureusement on réagit, on revient à 3-2, et il y a beaucoup à apprendre de ce match. Mais il faut reconnaître qu’on voulait gagner ce match à domicile…»

Daniel van Buyten (défenseur du Bayern Munich): « J’ai plutôt l’impression d’avoir vu deux Bayern plutôt que deux Lyon ce soir ! En première mi-temps on était bien, puis en seconde on était mal positionné et on n’a pas su conserver les ballons devant, on a perdu les duels au milieu du terrain. Mais certainement Lyon a aussi augmenté le rythme. On a reculé, on a pris un but bête, sur une mauvaise relance sur Benzema dans la course face au but. On va dire que chacun a eu sa mi-temps, et dans l’ensemble on est content».