C1: Bordeaux, Marseille, victoire impérative

Tous deux derniers de leur poule, Bordeaux et Marseille sont placés dans l’obligation de l’emporter s’ils veulent encore espérer se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, voire d’être reversés en Coupe de l’UEFA.

Cluj – Bordeaux (20h45) : Rayonnants mardi face au Havre (4-0) puis poussifs samedi à Nancy (0-1), les Girondins alternent actuellement le bon et le moins bon. Nettement battus par Chelsea et l’AS Roma (0-4 et 1-3) en début de compétition, les joueurs de Laurent Blanc se sont idéalement relancés face à Cluj (1-0) lors de la dernière journée. «C’est un match décisif car il n’y a qu’un point d’écart entre Bordeaux et nous», résume Maurizio Trombetta, l’entraîneur du club roumain, qui a déjà réussi à tenir en échec Chelsea (0-0) sur sa pelouse. Pour dépasser son adversaire du jour au classement, Bordeaux sera privé d’Ulrich Ramé mais Yohann Gourcuff, son maître à jouer (ici face à Juan Culio, à l’aller, photo Presse Sports), sera bien là.

Marseille – PSV Eindhoven (20h45) : Eric Gerets le reconnaît lui-même. Après sa défaite à Eindhoven (2-0), l’OM, toujours bloqué à zéro point, n’a plus que des chances mathématiques de se qualifier et vise avant tout désormais la 3e place du groupe, qualificative pour la Coupe de l’UEFA, les deux premiers strapontins devant revenir – logiquement – à Liverpool et à l’Atletico Madrid (7 points). Pour prendre le dessus sur le PSV, qui peut encore espérer rejoindre les 8es en cas de succès sur la Canebière, l’OM doit non seulement s’imposer mais aussi le faire par 2-0 (ou mieux, 3-0, 4-1, etc.) afin d’effacer la différence particulière avec le club néerlandais. Gerets attend une réaction de ses joueurs, lui qui considère qu’ils ont joué «un match amical» à l’aller. Présent dans le groupe, Hatem Ben Arfa devrait être titulaire… (Avec AFP)