C1 : Bordeaux a les clés, mince espoir pour l’OM

Bordeaux et Marseille jouent leur avenir en Ligue des Champions mercredi (20h45). Si les chances de qualification s’annoncent infimes pour l’OM, qui se rend sur les bords de la Mersey, celles des Girondins sont plus larges face à Chelsea.

Bordeaux a gros à gagner ce soir. Après une entame catastrophique, les Girondins ont parfaitement réagi (deux succès contre Cluj) et sont redevenus maîtres de leur destin. Face à l’armada de Chelsea, une victoire leur permettrait de prendre la tête de la poule A. Un résultat nul et la qualification serait envisageable sur la pelouse de la Roma, le 9 décembre. Pour remporter leur duel et espérer voir la vie en rose, les Marine et Blanc devront verrouiller leur arrière garde. Laurent Blanc avait longtemps tâtonné avant de trouver la bonne formule défensive, il en avait subi les conséquences à l’aller à Stamford Bridge (0-4) puis face à la Roma (1-3). Depuis, le «Président» fait confiance au quatuor Chalmé-Planus-Diawara-Jurietti et n’a pas souvent eu à le regretter. Mais son joueur défensif clé reste Alou Diarra, revenu à son meilleur niveau aux côtés du Brésilien Fernando. La défense est donc le leitmotiv de Laurent Blanc pour contrer la prolifique attaque de Chelsea, qui ne comptera pas seulement sur son atout offensif numéro un Nicolas Anelka pour se mettre à l’abri, Ballack, J. Cole ou Lampard pouvant marquer à tout moment. Didier Drogba en légère difficulté cette saison et qui démarrera peut-être la rencontre, peut également faire la différence. Ulrich Ramé forfait, ce sera à nouveau à Mathieu Valverde de veiller à la défense du but bordelais, comme il l’avait déjà fait face à l’AS Rome (1-3) et à Cluj (2-1). Sur le plan comptable, Bordeaux, avec 6 points, occupe actuellement la troisième place du groupe A, à égalité avec la Roma (qui se rend à Cluj) et à un point de son adversaire. Tout reste donc très ouvert pour les coéquipiers de Yoann Gourcuff (photo Presse-Sports).

L’OM, capable du pire et du meilleur

Il ne reste, en revanche, qu’un infime espoir de qualification pour l’OM qui compte 3 points dans la poule D (contre 8 à l’Atletico et Liverpool). Les ambitions se sont envolées sur la pelouse du PSV (0-2) et, malgré un probant succès au retour (3-0), une place en Coupe de l’UEFA semble être l’objectif le plus à la portée du club phocéen. Mais, avant de quitter la compétition, Eric Gerets va tenter un baroud d’honneur. Seul club français de l’histoire à avoir triomphé à Liverpool l’an passé (1-0), l’OM souhaite rééditer son exploit. Même s’il est forfait probable, Mathieu Valbuena, qui s’était révélé la saison dernière à Anfield, a fait le déplacement. Un effet porte bonheur ? Les Marseillais, ballotés défensivement au Vélodrome face à Lorient (2-3) et Lille (2-2), espèrent retrouver de la solidité et de la confiance en vue de la suite de la saison. Ce ne sera pas une mince affaire face aux Reds, qui seront qualifiés pour les huitièmes en cas de victoire, même si on sait que Marseille est capable du pire comme du meilleur.