C1 – Arsenal a de la ressource, Porto peut y croire

Auteur d’un bon match nul sur la pelouse de Villarreal (1-1), Arsenal recevra les Espagnols la semaine prochaine en position de favori. Porto a toutes les raisons de croire à une place dans le dernier carré, après avoir tenu tête au champion d’Europe, Manchester United (2-2) dans le deuxième quart de finale aller de la Ligue des champions. (Photo Reuters)
Arsenal a de la ressource. Rapidement handicapés par les sorties sur blessure des tauliers Almunia et Gallas, et menés après dix minutes de jeu, les Gunners se sont trouvés des qualités jusque là insoupçonnées cette saison. Revenus dans la partie, les petits protégés d’Arsène Wenger recevront Villarreal la semaine prochaine avec confiance et dans le costume du favori. Les événements étaient pourtant bien mal engagés. Dès la 10e minute, Senna profite d’un joli mouvement de ses coéquipiers après une perte de balle de Nasri pour ouvrir la marque d’une frappe surpuissante des trentes mètres (1-0). Arsène Wenger fait la mou sur le banc du Madrigal. Son visage va se fermer un peu plus quelques instants plus tard, quand il doit sortir son gardien Manuel Almunia, touché à la cheville.

Le bijou d’Adebayor

Le technicien alsacien s’imagine probablement passer une mauvaise soirée voyant les Espagnols dominer allègrement surtout techniquement. Et malgré le deuxième coup dur survenu en fin de premier période, la sortie de Gallas, victime d’une entorse d’un genou, Arsenal a repris le contrôle des opérations en deuxième période. Grâce à son duo, Cesc Fabregas – Emmanuel Adebayor. C’est sur une ouverture du premier que le second remet les compteurs à zéro sur une action de grande classe après l’heure de jeu. Sur l’ouverture de l’Espagnol, le Togolais effectue un contrôle de la poitrine devant Gonzalo Rodriguez, puis enchaîne d’une rapidité incensée un retourné acrobatique du pied droit qui prend Diego Lopez à défaut (1-1, 66e). Villarreal, qui ne s’est toujours pas incliné à domicile devant un club anglais, ne pourra pas se satisfaire de cette statistique. Il faudra aller chercher la victoire à l’Emirates Stadium.

Dans la deuxième rencontre de la soirée, Manchester United n’a pas fait honneur à son statut de tenant du titre. Fatigués, les Red Devils ont été dominés par des Portugais volontaires dans leur antre d’Old Trafford et concèdent un match nul presque heureux (2-2). Un nul qui les fragilise avant le retour mercredi prochain. Parfaitement organisés, les Portugais ont rapidement ouvert la marque par l’ancien Parisien Cristian Rodriguez (4e). Malgré l’égalisation de Rooney, qui profite d’une passe en retrait de Bruno Alves (15e), les coéquipiers de l’élégant Lucho Gonzalez ont donné des raisons de douter à Patrice Evra et consors. Et pourtant les Portugais ont cru tout perdre quand Tevez donne l’avantage à Manchester en toute fin de rencontre (85e). Mais la logique est respectée et le nul assuré grâce à Mariano sur un centre de Lisandro (89e). Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo devront s’imposer au Stade du Dragon mercredi prochain. Un nouveau combat en perspective.