Biarritz impressionne

Au terme d’un match très tendu et très disputé, le Biarritz Olympique s’est imposé face à Perpignan(12-10). Dominateurs en conquête et parfois impressionnants en mêlée où la première ligne catalane et Nicolas Mas ont été soumis à une véritable torture, les Basques ont remporté un match de haute volée et restent toujours en course pour une qualification en Coupe d’europe.

Les joueurs du BO avaient ouvert le score par un drop de Damien Traille avant que l’Usap ne rentre complètement dans le match et n’inscrive le seul essai de la partie suite à une magnifique course de David marty dans la défense adverse. La tension ne tardait pas à monter et Maxime Mermoz était exclu dix minutes après un plaquage cathédrale sur Julien Peyrelongue. Peu de temps après, il était suivi par Dimitri Yachvili qui s’était fait justice tout seul après un plaquage un peu rude de Pérez. En manque de réussite, Nicolas Laharrague ne parvenait pas à donner un réel avantage aux Catalans. Une dernière pénalité suite à une mêlée à l’avantage du Bo permettait à Yachvili de passer la pénalité de la gagne. Tout n’est pas perdu pour Perpignan qui, avec le point de bonus défensif, s’est qualifié pour les demi-finales du Top 14.

Brive: Uys confirme son arrivée

Retief Uys, le deuxième ligne sud-africain de Narbonne (ProD2) vient de signer un contrat d’un an avec Brive, actuel 5e du Top 14..
Agé de 30 ans, Uys (2,06 m, 108 kg) a confirmé cette signature intervenue la semaine dernière.

«Mon ambition est de rejouer en Top 14», a indiqué le joueur. «C’est d’ailleurs ma seule raison de partir de Narbonne où j’ai joué trois ans», a-t-il précisé avant d’ajouter qu’il avait averti le président de Narbonne Joël Carrère et le manageur sportif Henri Ferrero. (AFP).