ANG – Wenger : «Le lâche, c’est celui qui tacle»

Actuellement dans une mauvaise passe après un revers à Stoke City (1-2) en Premier League samedi, Arsenal, qui ne compte que deux succès sur les six dernières journées de championnat, serait en difficulté essentiellement à cause de la brutalité adverse, C’est en tout cas la thèse qu’avance l’entraîneur des Gunners, Arsène Wenger (photo Presse-Sports). «Quand vous mettez en doute le courage de mon équipe, je ne suis pas d’accord.

Vous devez avoir du courage pour jouer quand certains vous taclent par derrière avec la seule intention de vous blesser. Vous pensez vraiment que Delap essayait de jouer le ballon quand il a taclé Walcott (blessé à l’épaule) ? Et Shawcross quand il a taclé Adebayor (entorse à la cheville) ? Vous voulez que je vous dise le nombre de joueurs que nous avons déjà perdus ? Le lâche, c’est celui qui tacle.»

L’attaquant togolais d’Arsenal, Emmanuel Adebayor, sera absent trois semaines en raison d’une blessure à une cheville, a annoncé mercredi Wenger, qui ne s’est pas prononcé pour Theo Walcott. Adebayor sera donc absent en Ligue des champions ce soir (face à Fenerbahçe) mais surtout il ratera le choc face à Manchester United samedi et peut-être celui face à Chelsea le 29 novembre.