ANG – Stoke City reprend Wenger de volée

 

Après les accusations d’Arsène Wenger (photo Presse-Sports), traitant de lâches ceux qui avaient taclé Walcott et Adebayor lors du match Stoke City-Arsenal (2-1), le promu n’a pas tardé à réagir.

L’entraîneur de Stoke, Tony Pulis, regrette sur le site officiel de son club «qu’à Londres, 48 jeures plus tard et à 150 miles (240 km) de Stoke-on-Trent, M. Wenger ait viré et tenté de réécrire l’histoire. Souvenez-vous qu’il n’y a eu qu’un carton rouge samedi. Et la dernière fois que j’ai vu le match, ce n’était pas un joueur de Stoke City qui l’a reçu», a ironisé Pulis, qui faisait allusion à l’exclusion pour un mauvais geste de l’attaquant d’Arsenal Robin Van Persie. (avec AFP)