Airsoft : quelles sont les règles du jeu ?

Airsoft : quelles sont les règles du jeu ?

L’airsoft est un jeu de stratégie et de simulation. Il s’agit d’une activité ludique et sportive de portée compétitive ou simplement récréative. Les joueurs d’airsoft utilisent des répliques d’armes qui tirent des balles avec une force inférieure à 3 Joules. Les balles Airsoft sont fabriquées à partir de matériaux biodégradables et compostables, à base d’amidon de céréales ou d’amidon non alimentaire.

La pratique de l’airsoft n’implique aucune idéologie politique, religieux, d’exclusion ou de comportement illicite. L’honnêteté et le respect entre les joueurs est la première et la plus importante règle pour assurer le bon déroulement du jeu et pour que tous les participants puissent en profiter. L’Airsoft, de par sa nature de jeu de guerre en mode simulation, souffre d’une mauvaise réputation, basée sur une image erronée de la part du grand public, qui peut considérer cette activité comme violente ou dangereuse. Il est de la responsabilité des joueurs de jeux d’Airsoft, par leur comportement et leur capacité à auto-réguler leur  activité, de changer cette idée fausse.

Définitions du jeu d’Airsoft

De nombreux noms, techniques et abréviations sont liés à la pratique de l’Airsoft, notamment pour désigner une réplique airsoft, une reproduction d’arme de la seconde guerre mondiale sera appelée ww2 airsoft par exemple.. Afin de rendre ces termes compréhensibles pour les personnes qui ne pratiquent pas cette activité de loisir, voici quelques définitions : 

FPS : 

(Pieds par seconde) Pieds par seconde. Pour mesurer la vitesse, un pied par seconde équivaut à 0,3048 mètre par seconde.

M/S : 

Mètres par seconde. Mesure de la vitesse.

Hop-up : 

Les marqueurs Airsoft tirent des billes sphériques au moyen d’un canon actionné par l’air, dont le diamètre intérieur est supérieur au diamètre de la bille tirée. Cela signifie que la tendance naturelle de la balle est de tomber au sol à quelques mètres du tir. Afin d’augmenter la précision et la portée des balles tirées, les marqueurs montent un système appelé Hop Up qui consiste en un renflement en caoutchouc qui touche la balle lorsqu’elle descend dans le canon, donnant à la balle un mouvement de rotation qui la fait monter plutôt que descendre. Ce système peut être ajusté pour faire bouger la balle en ligne droite sur plus de mètres qu’elle ne l’aurait fait sans l’action Hop Up. La portée d’un marqueur airsoft est comprise entre 15 et 60 mètres, selon la vitesse de sortie.

AEG : (Automatic Electric Gun) 

Nomenclature appliquée pour désigner les armes électriques ou les répliques activées par l’action d’un piston poussé par un ressort, qui est comprimé par un système d’engrenages actionné par un moteur électrique, et alimenté par une batterie. Ceux-ci lancent de petites boules de plastique biodégradables.

Armes de 4ème catégorie : Une arme/dialogue/réplique Airsoft peut être une fausse ou une réplique d’une arme réelle, qui ne peut être convertie en arme réelle. Les marqueurs ou répliques Airsoft tirent des balles de 6 mm de diamètre, fabriquées en polymères obligatoirement biodégradables et compostables à base d’amidon de céréales ou d’amidon non alimentaire. Selon la réglementation sur les armes à feu, la puissance de sortie d’un marqueur Airsoft est toujours inférieure à 3 Joules. Les marqueurs Airsoft, selon le type d’arme qu’ils imitent, peuvent être des types suivants (chaque type de marqueur correspond à un rôle de jeu, dans une simulation avec un objectif ludique) : Pistolet, fusil de chasse, carabine, mitrailleuse, DMR ou tireur sélectif, et tireur d’élite à action rapide.

CQB : (Close Quarters Battle) 

Désigne un type de jeu d’Airsoft qui se déroule à l’intérieur de bâtiments, ou dans des villages, où les distances entre les joueurs sont réduites et donc les mesures de sécurité sont augmentées. Dans cette spécialité, les équipes jouent un rôle prédominant dans les assauts et atteignent leurs objectifs dans les plus brefs délais.

Automatique : 

Désigne les marqueurs qui peuvent tirer plus d’une balle lorsque la gâchette est pressée.

Semi-Automatique : 

Désigne le marqueur Airsoft qui permet de tirer balle sur balle sans avoir besoin d’activer ou de monter manuellement un élément quelconque, en appuyant simplement sur la gâchette une fois pour chaque tir de balle.

Out : 

C’est le mot à crier pour communiquer aux autres joueurs qu’on a été touché par une balle.

Mil Sim : (Military Simmulation) 

Se réfère aux jeux Airsoft avec un scénario de jeu qui se concentre sur la simulation d’une opération militaire, et où des rôles spéciaux et des éléments de jeu sont utilisés.

Gaz :(Réplique de gaz) 

Ces marqueurs qui sont remplis de gaz par leur valve en l’injectant à partir d’un récipient ou d’une bouteille externe.

CO2 : (CO2 gun) 

Ces répliques fonctionnent avec une bouteille jetable de gaz CO2 comprimé comme propulseur de la BB.

BB : (Ball Bearing) 

Le nom est né en 1886, avec l’invention des premières armes qui tiraient des billes métalliques de 4,57 mm, en comprimant ou en poussant de l’air à travers un piston entraîné par un ressort. Cette nomenclature initialement conçue pour les plombs et la grenaille a été adoptée pour désigner les projectiles que nous tirons dans l’Airsoft. A tort, ces projectiles sont des boules de plastique ou de PVC, en fait il est exigé qu’ils soient en matériaux biodégradables tels que des bioplastiques à l’origine du sucre ou de l’amidon mélangés à des agrégats et non des minéraux polluants. Chaque fois que vous entendez « balles en PVC », c’est faux.

Quelle conditions pour participer au jeu

L’Airsoft est ouvert à toutes personnes respectant les conditions suivantes :

– Être majeur.

– Respecter les règlements dans leur intégralité.

Il est obligatoire de porter des lunettes de protection qui répondent à l’une de ces deux normes de protection :

– Norme européenne EPI-89/686/CEE (EN166). Dans le cadre de cette spécification, ils doivent être de type A ou B (ils doivent avoir la norme EN166-A ou EN166-B gravée sur la lentille et le cadre) (voir annexe V).

– Norme américaine ANSI Z87.1. Dans le cadre de cette spécification, ils doivent être du type Z87 (ils doivent être gravés avec Z87) (voir annexe V).

En plus de respecter ces normes, ils doivent empêcher le passage de boules dans les yeux, quel que soit l’angle.

Les lunettes doivent s’adapter correctement et ne pas bouger, même si le joueur court ou fait des mouvements brusques ou s’il est frappé à plusieurs reprises, il est également possible d’utiliser un casque intégral airsoft..

Lors du remplacement des lentilles et suivre les instructions du fabricant. Après l’échange, vérifiez que le verre a été correctement fixé à la monture, pour éviter les accidents.

Les lunettes de protection doivent être portées en tout temps, sauf dans les zones de sécurité.

Évitez de transporter des objets qui pourraient être dangereux en cas de chute (pelles, couteaux, etc.).

Les mesures de sécurité personnelle peuvent être étendues, par exemple en exigeant l’utilisation de masques, de casques ou de vêtements lourds dans les ensembles Airsoft de type CQB, mais ne peuvent jamais être réduites.

Les personnes qui peuvent présenter des symptômes d’ivresse, une anomalie psychique apparente ou qui sont sous l’influence de substances narcotiques visibles ne seront pas autorisées à participer aux jeux Airsoft.

Limites de vitesse et distances de sécurité

Pour la pratique de l’airsoft, il est permis d’utiliser des marqueurs préparés pour l’utilisation de balles biodégradables destinées à la pratique des jeux d’Airsoft de 6 mm ou 8 mm.

Tout type de balle qui n’est pas faite de matériaux biodégradables et non polluants est interdit.

Tous les marqueurs passeront le test du Chronographe pour mesurer leur vitesse de sortie avant de commencer les jeux Airsoft, avec des billes de 6mm de 0,20 grammes et avec le Hop-Up réglé au minimum.

Pour les marqueurs qui peuvent tirer à plus de 350 ips (Support Machine Gun et Semi-Shot ou Bolt), il est recommandé de porter un marqueur secondaire (Pistol, Shotgun, Submachine Gun ou Rifle), qui permet de jouer à des distances plus courtes, qui ne peuvent jamais être inférieures à 5 mètres.

Les marqueurs de sniper semi-automatiques ne peuvent pas être utilisés en mode automatique.

Règles de bonne conduite avant de jouer

Afin de parvenir à un jeu fluide et à une bonne coexistence entre les joueurs, ainsi qu’avec le reste de la société et les autorités, les règles de conduite de base suivantes doivent être respectées :

Evitez de vous habiller complètement en vêtements de camouflage, ainsi que de porter des gilets tactiques ou toute autre pièce susceptible de semer la confusion ou d’intimider des personnes qui ne sont pas au courant de notre activité.

Il n’est pas permis d’afficher les marqueurs en dehors du terrain de jeu, y compris à l’intérieur des véhicules garés ou sur la voie publique.

Les marqueurs doivent être transportés dans leur boîte d’origine, ou dans une couverture appropriée où il est clairement indiqué qu’il s’agit d’un marqueur Airsoft.

Le marqueur doit se trouver à l’intérieur de la boîte ou de la pochette.

Débranchez la batterie.

Le marqueur ne doit pas porter le chargeur de balles, qui doit être transporté séparément et sans balles.

Il est recommandé de prélever un échantillon de balles avec le marqueur, dans un sac séparé.

Si le transport est effectué en voiture, les marqueurs doivent être transportés dans le coffre du véhicule, en respectant tous les points ci-dessus.

L’itinéraire en cas de transport de tableaux d’affichage Airsoft, doit être, du domicile au terrain de jeu et du terrain de jeu au domicile.