Santos bientôt libéré ?

Les services de l’Etat, ambassade et consulat ont entamé des discussions avec l’Etat espagnol pour que Santos Mirasierra, incarcéré après les échauffourées lors d’Atletico Madrid-Marseille, bénéficie d’une liberté provisoire. « Nous sommes en contacts quotidiens et permanents avec les autorités espagnoles pour leur transmettre deux messages. Le premier, leur faire comprendre l’émotion que cette affaire soulève en France, à Marseille en particulier, et le second, pour leur faire valoir que, indépendamment du fond et du jugement qui aura lieu, une liberté provisoire peut être envisagée », a expliqué l’ambassadeur de France à Madrid, Bruno Delay dans l’Equipe. La possibilité est envisageable : « on l’espère et c’est techniquement possible », a ajouté l’ambassadeur.