L1 – Diarra : «Le titre dans un coin de la tête»

Capitaine en l’absence de Ramé, Alou Diarra a laissé éclater sa joie en fin de match après la difficile victoire contre Nancy hier (1-0). Le milieu de terrain des Girondins et des Bleus avoue désormais que le titre n’est plus un sujet tabou pour les Bordelais. (Photo Presse-Sports)Cette victoire décrochée à deux minutes de la fin du match contre Nancy doit être particulièrement bonne pour le moral…
Oui, bien sûr. C’est une victoire à l’arraché, Marouane (Chamakh) nous a libérés dans les dernières minutes. Ça nous fait vraiment du bien parce que nous poursuivons une belle série. On voulait finir fort. A ce moment de la saison, les équipes ne vont rien lâcher, et ce sera encore plus difficile. Notre objectif est de rester sur le podium.

Le sprint de Bordeaux semble bien lancé…
On l’espère… C’est bien de gagner à la maison, mais il faudra aussi le faire à l’extérieur. Nos concurrents directs sont également sur un bon rythme. Il faut penser à nous et ne rien lâcher. On ne doit s’occuper que de nos performances, sans calculer ; on fera les comptes à la fin. On verra lors des trois dernières journées si nous pouvons jouer le titre. D’ici là, on doit rester sur le podium.

Le titre est-il un sujet tabou à Bordeaux ?
Non, ce n’est pas du tout tabou. On y pense dans un coin de notre tête, mais il est encore trop tôt pour en parler ouvertement. Mathématiquement, le titre est jouable, mais il faudra le prouver sur le terrain.

La venue de Lyon le 19 avril prochain devrait en dire plus sur le potentiel bordelais…
Oui, ce sera une confrontation directe. On va voir si nous sommes capables de faire mieux que la saison dernière : nous avions en effet péché lors de nos deux rencontres face à l’OL, qui nous avaient coûté six points. Cette année, on a perdu le match aller à Lyon et notre objectif est de récupérer ces points à la maison. Mais avant, il y a un match très important à Auxerre.

La mauvaise nouvelle, c’est la blessure de Jussiê, qui s’ajoute à celles de Ramé, Cavenaghi et Henrique…
Ça commence à faire beaucoup. Nous sommes désolés pour Jussiê, parce qu’il revenait bien. J’espère que ce n’est pas trop grave et qu’il reviendra en fin de saison. Quatre titulaires blessés, c’est quand même un handicap. Mais nous allons pouvoir compter sur le retour de Fernando, qui revient de suspension. Il montre beaucoup d’envie et cela va nous faire du bien.»

Ludovic Vigier, à Bordeaux
lvigier@asport.fr