ITA – Quand Mourinho balance…

Invité de l’émission «Chiambretti Night» sur la chaîne de télévision Italia 1 mercredi soir, José Mourinho a été égal à lui-même. L’entraîneur de l’Inter a eu un mot pour tout le monde. Et il a balancé «grave». Carlo Ancelotti et Roberto Mancini ont notamment eu droit aux piques acérées du Portugais, pas troublé pour un sou par les demoiselles en petite tenue qui se sont succédées devant lui à la télévision (photo Reuters). Ancelotti, vainqueur de deux Ligues des champions avec l’AC Milan ? «Beaucoup d’entraîneurs ont gagné la Coupe plus d’une fois mais il n’y a qu’un seul club qui a mené 3-0 en finale avant de la perdre», a lâché Mourinho. «Ferguson a remporté deux coupes mais il a 68 ans, on verra combien j’en aurais gagnées dans 23 ans», a ajouté «Mou» (son surnom en Italie). Mancini, son prédécesseur à l’Inter, est ensuite passé à la moulinette. «Après Liverpool et l’élimination l’an dernier en Ligue des champions, Mancini a annoncé son départ. Moi, après l’élimination contre Manchester, j’ai demandé une réunion pour voir ce qu’on pouvait faire pour gagner. Il y a une petite différence…»

Après ces politesses, Mourinho a évoqué son avenir et rassuré les tifosi de l’Inter. Il sera bien encore aux commandes la saison prochaine. «C’est ma première année en Italie, les contrats peuvent s’interrompre mais je veux continuer, a-t-il souligné. Aujourd’hui, il n’y a pas un interiste plus interiste que moi. Je suis suis ici depuis dix mois, à Porto j’ai remporté la Ligue des champions après deux ans et demi… Et si cette équipe n’avait pas perdu huit jour et l’entraîneur, elle aurait continué à gagner. Elle était fantastique.» «Là, on va gagner le titre puis je vais programmer l’avenir, a précisé le Portugais. Après mon expérience à l’Inter, je ne resterai pas en Italie mais j’espère atterrir en Espagne car mon objectif est de remporter les Championnats des trois pays les plus compétitifs du monde.»

Le coach nerazzurro a enfin parlé du mercato et indiqué que Zlatan Ibrahimovic resterait à l’Inter. Il a ensuite évoqué quelques noms. «Des renforts pour l’Inter ? Il ne serait pas convenable par exemple de prendre Buffon car on n’en a pas besoin. Essien et Drogba ? Ce sont de supers joueurs mais je ne sais pas si le club a assez d’argent pour les prendre.»