ITA – 16e j : La Juve maltraite l’AC Milan

L’Inter s’étant imposée face au Chievo Vérone (4-2), la Juventus Turin souhaitait ne pas laisser son rival s’échapper en tête de la Serie A, dimanche soir au Stadio Olimpico, face à un autre candidat du titre, l’AC Milan. Contrat rempli et dans les mêmes proportions puisque la Vieille Dame s’est imposée 4-2.

C’est le capitaine de la Juve, Alessandro del Piero, qui a ouvert le score sur un penalty qu’il avait lui-même obtenu pour une faute de Marek Jankulovski (photo Reuters). Les Milanais ont mis très peu de temps à revenir dans le match puisque Alexandre Pato égalisait moins d’un quart d’heure plus tard sur un joli service de son compatriote Ronaldinho. Le bol d’air milanais ne dura que trois minutes. Le temps pour les hommes de Claudio Ranieri de reprendre l’avantage sur un coup de tête sur corner de Giorgio Chiellini, avant d’enfoncer le clou par Amauri – déjà – et toujours de la tête.

Menés 3-1 à la pause, les joueurs de Carlo Ancelotti sont revenus à 2-3 sur un tir dévié de Massimo Ambrosini (55e) et semblaient reprendre le contrôle des opérations. Mais une vilaine faute de Gianluca Zambrotta à l’entrée de la surface sur Paolo de Ceglie entraîna l’expulsion de l’ex-défenseur de la Juve, sorti sous les huées (65e). Moins de cinq minutes plus tard, Amauri enterrait les derniers espoirs des Rossonerisuite à une belle remise de Mohamed Sissoko (69e). Malgré plusieurs occasions franches et un poteau de Del Piero (71e), le score resta inchangé, tout comme le statut de la Juve, plus que jamais challenger n°1 du triple champion en titre, l’Inter.