ITA – 14e j. – Fin de série pour Milan

Après 17 matches sans défaite toutes compétitions confondues, l’AC Milan a fini par tomber. L’auteur du forfait ? Palerme, très large vainqueur des Rossoneri (3-0) sur des buts de Miccoli (50e), Cavani (59e) et Simplico (80e). Au regard de la série milanaise, ce résultat peut paraître surprenant. Mais à bien y regarder cette chute était peut-être prévisible, même si l’ampleur du résultat a quelque chose de saisissant. En effet, les hommes de Carlo Ancelotti restaient sur une seule courte victoire (1-0 face au Chievo) en quatre match. Déjà cette semaine en Coupe de l’UEFA à Portsmouth, Milan avait manqué de sombrer avant de remonter deux buts dans les dix dernières minutes (2-2).

Une série trompeuse ?

Plus globalement, même au plus fort des succès milanais, les Lombards n’ont que rarement survolé leur sujet (8 succès sur 12 acquis par un but d’écart) s’en remettant régulièrement au réalisme de Ronaldinho (photo Reuters),encore buteur en Sicile (7e réalisation de la saison en Serie A), alors que le sort était scellé. À Palerme, il n’y a pas eu d’homme providentiel. Reste à savoir s’il s’agit d’un simple coup d’arrêt ou si la formule milanaise a atteint ses limites. Toujours est-il que ce soir, l’AC milan compte six points de retard sur le voisin, l’Inter, plus leader que jamais.