C3 : Le PSG peut avoir des regrets

Paul Le Guen peut grimacer, le Paris Saint-Germain méritait mieux. Mercredi soir, le club de la capitale et Manchester City se sont quittés dos à dos lors de la quatrième journée de la Coupe de l’UEFA (0-0). Largement dominateurs dans le dernier quart d’heure, les coéquipiers de Claude Makelele, finalement titularisé par Paul Le Guen en compagnie de Rothen et Camara, auraient pu quitter la Perfide Albion avec les trois points de la victoire mais surtout avec un grand bol d’air.

Privés de Robinho et Shaun Wright-Phillips, les Citizens n’ont eu que peu d’occasions de déjouer la défense parisienne où Landreau a brillé. C’est le cas sur cette frappe de Sturridge dès la quatrième minute. Mais à l’image de Kezman, décidément pas dans le coup cette saison, l’attaque parisienne n’a jamais fait preuve de réalisme.

Kezman dans le doute

Même lorsque Paul Le Guen a remplacé l’attaquant serbe et Pancrate par Hoarau et Giuly. Elle a certes poussé mais n’a jamais réussi à tromper le jeune gardien de l’équipe d’Angleterre, Joe Hart. Il faudra attendre la dernière journée pour connaître le nom du troisième et dernier qualifié. Twente, qui s’est imposé face à Schalke (2-1) rejoint Manchester City en seizièmes de finale. Le dernier ticket se jouera donc entre les Allemands, les Français et les Espagnols de Santander. Avec 4 points, Schalke est pour le moment troisième mais a déjà joué tous ses matches. Les coéquipiers de Peter Luccin (2 points) et les Parisiens (2 points) peuvent donc toujours espérer se qualifier. Il faudra pour cela réaliser une performance sur la pelouse de Twente.

Dans les autres rencontres de la soirée, le Standard de Liège a également validé son ticket pour le tour suivant grâce à sa victoire éclatante devant la Sampdoria Gênes (3-0). Camargo (23e), Onyewu (35e) et Jovanovic (42e) ont mis un terme à tous les espoirs italiens avant la pause. Le FC Séville s’est relancé dans la course à la qualification. Les coéquipiers de Luis Fabiano, auteur d’un doublé (32e s.p., 73e) n’ont pas fait de détail face au Partizan Belgrade (3-0). Les deux dernières places qualificatives se joueront donc entre les Sévillans (6 points), Stuttgart, exempt mercredi (4 points), et la Sampdoria (4 points). Galatasaray et le Metalist Kharkov, dans le groupe B, se sont également qualifiés. Les Turques sont allés battre le Hertha Berlin (1-0) et les Ukrainiens de Kharkov ont créé la surprise face à l’Olympiakos (1-0). (Photo Reuters)