C1 : Benitez : «un travail formidable»

Retrouvez les principales réactions après les matches de mercredi, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. L’entraîneur de Liverpool, Rafel Benitez, revient notamment sur la performance de ses joueurs, vainqueurs (1-0) à Santiago Bernabeu face au Real Madrid. Jamie Carragher a, lui, démenti les rumeurs annonçant un départ du technicien espagnol. (Photo Reuters)

REAL MADRID – LIVERPOOL : 0-1

Rafael Benitez (entraîneur de Liverpool): «Les joueurs ont fait un travail formidable. L’équipe a fait ce qu’il fallait pour que le Real n’ait pas d’occasions. (Sur le but) nous avons eu de la chance et nous avons fait preuve d’efficacité. Avec Torres blessé et sans Gerrard nous avons fait du bon travail. (Concernant son avenir:) Je n’ai aucune intention de partir. Je veux continuer à travailler».

Jamie Carragher (défenseur de Liverpool): «C’est exactement ce que nous étions venus chercher: un but à l’extérieur sans en prendre. Mais ce n’est que la mi-temps. Ils savent ce qu’ils ont besoin de réussir. La base de notre jeu, c’est notre organisation. Nous sommes probablement une des équipes les mieux organisées en Europe. Cela s’est vu ce soir. Marquer à l’extérieur en Europe est crucial. (Sur les rumeurs de limogeage de l’entraîneur Rafael Benitez) J’ai reçu un message à ce propos. Mais Liverpool est depuis des années une source de rumeurs. Ce n’en est qu’une de plus. Il n’y a rien de vrai là-dedans.»

Juande Ramos (entraîneur du Real Madrid, au micro de Canal Plus Espagne): «Liverpool a été efficace sur un coup de pied arrêté (82e, but de Benayoun). C’était le moment le plus équilibré du match. Il reste 90 minutes, nous allons travailler et lutter. Nous voulons aller loin dans cette compétition. Nous devrons faire un bon match. Liverpool est une équipe très bien organisée. Liverpool mène mais il reste 90 minutes».

Sergio Ramos (défenseur du Real Madrid, au micro de Canal Plus Espagne): «L’équipe a montré sur le terrain qu’elle voulait gagner. Liverpool est une équipe compliquée à jouer, c’est difficile de la prendre à défaut. Mais il nous reste 90 minutes à jouer et nous allons tout donner. La dynamique de victoires s’est brisée. Mais l’équipe va bien, le moral est au plus haut».

Pedja Mijatovic (directeur sportif du Real Madrid): «Nous avons des chances (de nous qualifier) même si 0-1 est un résultat très compliqué. Nous avons fait un bon match. Il y avait deux équipes très bien organisées sur le terrain».

CHELSEA – JUVENTUS : 1-0

Guus Hiddink (entraîneur de Chelsea): «Je suis satisfait du résultat. Mais au vu du match, pour être honnête, je ne le suis pas. Je ne peux pas l’être. On a bien commencé, en défendant bien, on est passé par les ailes, on a été dangereux. Mais après le but, on a trop reculé et on les a laissé jouer entre nos lignes ce qu’ils font très bien. Vu la manière dont on a joué dans les 20 premières minutes, on aurait pu marquer un second but. En seconde période, la Juve a dominé même s’ils n’ont pas eu d’occasion flagrante. C’est important de ne pas avoir pris de buts. Mais ce sera difficile, car cette équipe est équilibrée, intelligente, sait jouer au ballon. Nous avons un avantage minimal. Mais si nous jouons comme nous pouvons le jouer et comme nous l’avons parfois montré, nous avons un avantage.»

Claudio Ranieri (entraîneur de la Juventus Turin): «J’aurais préféré que nous marquions. Un but à l’extérieur est primordial dans cette compétition. Mais c’est un résultat qui n’est pas irréversible. Ce sera un match extrêmement difficile au retour. Les joueurs étaient contents de leur performance. Je sais que Chelsea est souvent meilleur à l’extérieur, c’est pour ça que ce but à l’extérieur aurait été précieux. On voulait éviter le départ que nous avons eu contre Palerme, nous voulions entrer fort dans le match. Malheureusement, cela ne s’est pas passé comme ça.»

Gianluigi Buffon (gardien de la Juventus, interrogé sur Sky Sport): «Ce que je retiens de bon, ce sont les 75 minutes pendant lesquelles nous avons bien joué, avec du caractère, et mis Chelsea en difficulté. On a été à la hauteur de Chelsea. Ce qui est mauvais, ce sont les quinze premières minutes. On a subi leur meilleur départ. Pour le match retour, on doit être optimiste et convaincu. Mais on ne peut pas savourer parce que, même si le résultat peut s’inverser, la rencontre aurait pu s’achever d’une autre manière, c’est-à-dire avec des buts» (de la Juve).

Frank Lampard (milieu de Chelsea): «Etant donné les occasions que nous avons eues, on aurait pu marquer plus de buts. Mais il est très important de ne pas avoir pris de but à domicile. La Juve est une grande équipe. Nous ne sommes plus en phase de poules et tous nos adversaires potentiels nous poseront des problèmes. Le fait que nous n’ayons pas concédé de buts nous permettra de leur poser des problèmes. Cela ne restera pas comme notre plus grand résultat, mais c’est un match solide avec un très bon résultat. Par moments nous avons bien joué. Nous avons très bien commencé, mais après on a peut-être un peu ralenti.»

Didier Drogba (attaquant de Chelsea) : (Interrogé pour savoir si son but est imputable à l’arrivée de Guus Hiddink): «Non, non, je ne pense pas que ce soit dû au changement d’entraîneur. C’était un match difficile. Nous avons eu les occasions suffisantes pour marquer plus, mais cela reste un bon résultat. Il reste beaucoup de choses à améliorer. Mais nous avons les joueurs qui peuvent faire la différence et marquer des buts.»

SPORTING – BAYERN MUNICH : 0-5

Jürgen Klinsmann (entraîneur du Bayern Munich): «Nous sommes bien partis. C’était beau à voir et nous avons maintenant un pied en quarts de finale. Cela ne peut plus nous échapper. Le moment décisif a été de mener 2 à 0. Cette victoire très nette apparaît super mais il faut rester concentré. Nous avons par le passé été souvent punis pour notre insouciance. Nous n’allons pas surévaluer la valeur de ce match et nous allons faire preuve de détermination. Il suffit que j’accroche le classement dans le vestiaire (le Bayern n’est que 4e en championnat) et tous les joueurs savent ce qui se passe».

VILLARREAL – PANATHINAIKOS : 1-1

Manuel Pellegrini (entraîneur de Villarreal): «Nous avons dominé et eu plusieurs occasions. Mais je crois que c’est encore très ouvert. Nous avons bien fait circuler la balle mais il nous a manqué un peu de précision. Je suis très optimiste pour la suite, nos chances de passer sont intactes.»

Henk Ten Cate (entraîneur du Panathinaïkos): «C’est un très bon résultat pour nous. Nous avons marqué un but à l’extérieur, mais nous avons manqué un peu de chance car avant le penalty (ensuite transformé par Rossi pour Villarreal) il y avait eu une faute évidente. Le football est parfois un peu étrange et ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne. Villarreal a nettement plus de qualités que nous, mais en travaillant beaucoup et avec de la détermination, tu peux parfois obtenir un bon résultat.»