L1 : L’OM retrouve le sourire

La défaite face au Paris-SG, l’affaire Ben Arfa et le nul à Nantes avaient plongé Marseille dans une situation inconfortable. Samedi face à son grand rival historique, Saint-Etienne, la formation d’Eric Gerets a repris sa marche en avant. Et avec la manière. Sous l’impulsion de son jeune prodige Hatem Ben Arfa, l’OM a réussi ce qu’il lui avait manqué lors des précédentes rencontre : achever ses actions. Toujours privés de Mamadou Niang, leur leader, les Phocéens se sont donc tournés vers le soliste Ben Arfa, une nouvelle fois au service du collectif. Passeur décisif sur l’ouverture du score sur corner de Benoît Cheyrou (21e), c’est sur un long rush de sa part que Baky Koné a provoqué un penalty.

Ben Arfa décisif

L’ancien Lyonnais, fort de caractère, s’est chargé de transformer la sanction (38e s.p.). Mais les Marseillais n’ont pas dérogé à leurs mauvaises habitudes. Une minute après l’ouverture du score suite à une nouvelle saute de concentration, ils ont plié devant Bafé Gomis, bien lancé par Dimitri Payet. Mais dans son antre du Vélodrome, l’OM a été capable de se mettre à l’abri. Une nouvelle fois sur un corner tiré magistralement par Ben Arfa et conclu par Taiwo de la tête. Après une semaine agitée, l’OM se relance et reprend la deuxième place, à un point de l’OL. Et il le doit en grande partie à son prodige.