ITA – 13e j. : L’AC Milan peut s’en vouloir

Après la victoire de l’Inter samedi, dans le Derby d’Italia face à la Juve (1-0), l’AC Milan avait l’occasion de revenir à un petit point du leader nerrazurro. Mais les Milanais n’ont pu décrocher que le match nul (2-2) dans l’antre du Toro alors qu’ils menaient au score à un quart d’heure de la fin.Une bien mauvaise opération pour les Rossoneri qui avaient tardé à concrétiser leur emprise technique face à des Granata récompensés de leur combativité dès les premières minutes de jeu par une tête de Stellone (25e, 1-0).

Blessé dans leur amour propre, les Milanais avaient alors entamé une remontée spectaculaire avec le retour du maître Andrea Pirlo, titularisé d’entrée après une longue indisponibilité en raison d’une lésion musculaire à la cuisse droite. Et c’est Pato, bien servi par Gattuso, qui sonnait le premier la charge (29e, 1-1) avant d’être imité par Ronaldinho d’un coup franc enroulée plein axe (34e, 1-2). Des individualités qui font la force du Milan cette saison. Mais Kaladze, alors que son équipe avait la main mise sur le match, concèdait un penalty pour une main dans la surface à un quart d’heure de la fin. Un penalty transformé par Rossina (77e, 2-2). Le Milan pouvait nourrir des regrets.