Gerets : « Nous n’abandonnerons jamais »

Large vainqueur du PSV Eindhoven (3-0), Marseille s’est rassuré et conserve un infime espoir de qualifications en huitième de finale de la Ligue des Champions. Pour Eric Gerets, il ne faut pas arrêter d’y croire : «nous n’abandonnerons jamais l’espoir, c’est ce que mes joueurs ont montréMais il y a des miracles de temps en temps. » Pour l’entraîneur marseillais, cette victoire, importante car «le PSV a bien joué tactiquement», efface la déception du match aller. «Après le match aller, nous avons reçu des critiques méritées dans la presse. Nous avons été punis (…) Ce qui m’a plu ce soir, c’est le fait que, pour la 2e fois en quelques jours (après la victoire contre Saint-Etienne en L1 samedi) on a vu une équipe en harmonie. Je ne dis pas que nous produisons un jeu qui fait rêver, mais les supporteurs peuvent être contents: ils ont l’impression que les joueurs ont tout donné et que notre organisation tient la route.»

Pour son adversaire, Huub Stevens, la déception primait au coup de sifflet final : «3-0, c’est évidemment une grosse déception. Ils ont marqué trois fois alors que nous, nous n’avons pas su concrétiser nos occasions. En première période, on était bien organisé, mais on a pris trop de contres en seconde période. Pour un adversaire de cette trempe, c’est normal qu’ils parviennent à concrétiser, mais de notre côté, sur l’ensemble des deux matches, nous avons eu une dizaine d’occasions et on n’a marqué que deux fois. Ce n’est pas assez.» L’entraîneur du PSV ne se fait plus d’illusions quant à la suite de la compétition : «Ce sera très, très difficile de gagner encore quelque chose dans la Ligue des champions. On va essayer de gagner la troisième place (qualificative pour la Coupe de l’UEFA). » (Avec AFP, photo Presse-Sports)