ESP – 12e j : Messi a manqué au Barça

Le FC Barcelone, qui avait l’occasion de prendre largement ses distances en tête de la Liga face à Getafe, a seulement arraché le point du nul (1-1) a cette modeste équipe au Nou Camp, au terme d’un match électrique. Une contre-performance qui peut s’expliquer par le forfait de dernière minute du prodige argentin Lionel Messi, plaque tournante de l’équipe.

Une contre-performance qui vient également ralentir le club catalan dans sa course au titre alors que le Real Madrid s’est imposé la veille (samedi) face à Huelva (1-0). Mais le Barça, qui reste tout de même sur une étonnante série de seize matches sans défaite toutes compétitions confondues, peut surtout remercier Keita (71e), auteur du but égalisateur après l’ouverture du score de Manu del Moral en première période (19e).

L’Atlético peut s’en vouloir

Quoi de plus frustrant qu’un penalty dans les arrêts de jeu pour vous empêcher de prendre trois précieux points. Et bien c’est ce que l’Atletico Madrid a vécu dimanche soir sur la pelouse de Numancia. Grégory Coupet et Florent Sinama-Pongolle sur le banc, les Madrilènes ont longtemps cru l’emporter grâce à Diego Forlan (35e), auteur de sa quatrième réalisation de la saison en Liga. Mais c’était sans compter sur Javier Barkero, ancien du Téfécé, qui arrachait le match nul in extremis sur penalty dans les arrêts de jeu. Frustrant.

Dans les autres rencontres, Osasuna a facilement disposé d’Almeria (3-1) et remporté sa première victoire de la saison en Liga, cédant ainsi sa place de lanterne rouge au Recreativo Huelva. Le Racing Santander a quant à lui cartonné face à l’Espanyol Barcelone (3-0), Majorque et Malaga n’ont pu se départager (2-2) alors que le Sporting Gijon a été battu à domicile par le Bétis Séville (1-2).