Cinq conseils pour choisir les bons vêtements d’entraînement

Cinq conseils pour choisir les bons vêtements d’entraînement
Vous retrouvez-vous souvent à tirer votre t-shirt qui vous colle de manière désagréable à la salle de sport ? Ou êtes-vous distrait en exécutant un yogasana parce que vos shorts remontent tout le temps ?
Trouver les bons vêtements d’entraînement est essentiel si vous voulez que votre programme d’exercice se déroule sans heurts. Différents entraînements nécessitent des vêtements différents, alors pensez au type d’exercices que vous ferez avant d’assembler votre tenue. Voici nos conseils :
Évitez le coton 100% à la salle de sport
S’il est important de choisir vos vêtements en fonction du confort, vous devez également vous assurer que votre choix est fonctionnel et vous apporte le bon soutien.
Alors que les chaussures de course, les shorts et un t-shirt sont un ensemble qui fonctionne toujours bien, évitez les vêtements 100% coton car ils absorbent facilement l’humidité. Vous vous retrouverez coincé avec un t-shirt épais et trempé qui peut causer de l’irritation et vous laisser froid après avoir fait de l’exercice. De plus, un t-shirt ample peut présenter un risque pour la sécurité, car il peut se coincer dans une machine.
Choisissez des vêtements – sous-vêtements, sous-vêtements et t-shirts – faits d’un matériau coupe-sec ou qui évacue l’humidité qui vous garderont bien au sec.
Passer le short court
Les hommes devraient éviter les shorts courts qui sont amples lorsqu’ils montent, vous laissant exposé tout en faisant certains exercices, comme les fentes, les soulevés de terre ou les squats. Des shorts amples avec une doublure de compression peuvent être portés pour des routines cardio rigoureuses qui impliquent beaucoup de sauts.
Choisissez le bon soutien-gorge de sport
Il est recommandé aux femmes d’en porter un pendant l’exercice, non seulement pour le confort et le soutien, mais parce que cela réduit tout risque de blessure. Lorsque vous magasinez pour un soutien-gorge de sport, rappelez-vous ces règles : il doit être légèrement plus serré qu’un soutien-gorge ordinaire, mais pas trop serré pour que vous ne puissiez pas respirer confortablement. Assurez-vous qu’il n’y a pas de frottements autour des emmanchures, des bretelles ou des coutures : s’il a des crochets ou des boutons-pression, assurez-vous qu’ils ne frottent pas non plus. Les bretelles ne doivent pas s’enfoncer dans vos épaules et le tissu du bonnet doit être lisse.
Pour vous assurer d’acheter la bonne taille, levez vos mains au-dessus de votre tête. Si la bande élastique monte dans votre cage thoracique, vous avez besoin d’une bande plus petite ou les sangles doivent être ajustées.
Le pantacourt pour le yoga
En Occident, les pantalons de yoga sont des vêtements populaires pour les femmes qui font du yoga, mais si vous recherchez une option plus modeste, essayez les capris. Ils sont de la longueur parfaite pour ne pas gêner les poses de yoga, et s’ils sont faits de coton épais, ils ne monteront pas et ne vous laisseront pas gêné.
Évitez les pantalons trop amples car ils peuvent glisser, les pantalons à cordon de serrage car ils causent de l’inconfort en position couchée sur le ventre et les shorts car ils peuvent se regrouper pendant que vous faites des poses à l’envers.
Les débardeurs en coton mélangé extensible ou les t-shirts moulant le torse conviennent aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Évitez les hauts avec des décolletés ou des cols amples : ils vous gâcheront votre entraînement lors des positions de yoga comme la chandelle. Les femmes devraient rechercher un soutien-gorge intégré dans un haut de yoga.
Achetez des chaussures confortables
Pour rester à l’aise lorsque vous courez à l’extérieur ou sur le tapis roulant, il est important d’acheter des chaussures qui vous vont bien. Choisissez des chaussures de course ajustées mais pas serrées : souvenez-vous que les pieds gonflent et s’allongent pendant une course, alors assurez-vous qu’il y a une largeur de pouce entre votre orteil le plus long (qui n’est pas toujours le gros orteil) et l’extrémité d’une chaussure.