C1 : Le Barça à sa main

Sans forcer, le Barça a ramené le nul (1-1) de Bavière, Seydou Keita répondant à un but de Ribery. L’honneur est sauf pour le Bayern (Photo Reuters)

C’est un Barça sans pression qui s’est présenté hier sur le pelouse de l’Allianz Arena de Münich. Dans cette Bavière connue mondialement pour son Oktoberfest de la bière, on s’attendait à ce que Pep Guardiola présente une formation panachée. Grosse erreur. Car même si statistiquement la qualification des blaugrana ne faisait aucun doute après le 4-0 de l’aller, Pep Guardiola a trop de respect pour un adversaire qu’il qualifiait de «géant du football européen» pour présenter une équipe volontairement amoindrie.

Abidal titulaire

Barcelone a donc foulé la pelouse münichoise avec sa meilleure équipe possible compte tenu de la suspension de Marquez. Si Thierry Henry fiévreux débutait la recontre sur le banc, un autre français faisait sa réapparition dans le onze catalan : Eric Abidal effectuait son grand retour après deux mois d’absence.?Sur sa première intervention l’arrière gauche du Barça était pris de vitesse par Sosa qui centrait pour Toni.L’Italien ratait l’ouverture du score.

Rarement sollicité par un Bayern qui comme à sa son habitude penchait à gauche, Abidal n’aura qu’une intervention à effectuer durant les 45 premières minutes. Son tacle viril mais correct sur Lell a démontré que le français était en passe de retrouver toute ses sensations, même s’il déclina physiquement en seconde période.Dans un match où les deux équipes se rendirent coup pour coup, où Carles Puyol aurait pu (dû) être expulsé pour un tacle sur Franck Ribéry, le Boulonais dans tous les bons coups a été récompensé par l’ouverture du score après avaoir joué au chat et à la souris avec Valdes. Du grand Francky. Assez pour intéresser le Barca ?

Olivier ESCARMENA
oescarmena@asport.fr