C1 – Lampard : «C’était un grand match»

Retrouvez les réactions des différents protagonistes des quarts de finale retour entre Chelsea et Liverpool (4-4), et le Bayern Munich et Barcelone (1-1). (Photo Reuters)

CHELSEA – LIVERPOOL : 4-4

Guus Hiddink (entraîneur de Chelsea): «Là mon coeur est à près de 100, mais au moment du match il était à 160 ou 180. Nous étions énervés parce que nous n’avons pas commencé comme nous l’avions planifié. Liverpool est une bonne équipe, très tactique, et on leur a rendu trop de ballons. Nous avons perdu de trop nombreux duels, mentalement nous n’étions pas présents. Ce que nous savions en revanche, c’est que nous sommes capables de réagir, nous savions que nous pouvions marquer, ce que nous avons fait en deuxième mi-temps. Beaucoup de joueurs ont fait des erreurs, c’est pour cela qu’il y a eu autant de buts. (Sur le scénario) C’était une vague entre être dans le match et ne plus y être, être »up and down«. Barcelone (l’adversaire de Chelsea en demi-finale) est bien sûr une équipe très offensive, ils savent organiser le jeu. Je n’ai pas encore mon esprit au match de Barcelone, mais j’aime bien leur philosophie de jeu. Ils ont toujours eu une équipe avec une telle philosophie. C’est toujours dur de les jouer. Je ne suis pas un gros buveur mais je prendrai un verre de vin ce soir.»

Rafael Benitez (entraîneur de Liverpool) :«Nous devons être fiers, car nos joueurs ont fait un travail fantastique. Nous étions mieux qu’eux au début du match, nous avons été bons au milieu de terrain. Nous avons poussé, poussé et nous étions très près. Quand vous jouez contre une équipe comme Chelsea, vous faites des erreurs, vous les payez. Nous sommes très déçus mais perdre de cette manière… Nous devons être très fiers. Nous avons vu que nous pouvons marquer 4 buts ici, et nous pouvons le faire dans n’importe quel autre stade.»

Didier Drogba (attaquant de Chelsea, au micro de Canal+): A propos de son but, accordé dans un premier temps à Pepe Reina contre son camp: «J’étais déçu qu’on l’accorde à Reina (dans un premier temps), parce que je me suis bien arraché pour la toucher. Je suis content de ce but qui nous a aidé à revenir dans le match, parce qu’on n’y était pas du tout. On n’y était vraiment pas. A la mi-temps, le coach a remis les choses au point, tactiquement, et il y a eu une prise de conscience du groupe. On ne pouvait qu’être meilleurs en deuxième mi-temps. On savait qu’ils n’aiment pas être pressés, alors on les a pressés. Bien sûr qu’on s’est fait peur. Quand tu es mené 2 à 0 chez toi, c’est normal d’avoir peur. On peut avoir peur, ce qui compte, c’est de réagir comme des hommes. Face à Barcelone, pour nous ce sera une finale, et on va bosser dur.»

Frank Lampard (milieu de terrain de Chelsea, au micro de ITV): «C’était un grand match de football. On s’est mis en difficulté et Liverpool est une équipe fantastique. Mais c’est génial, on est qualifié. Notre force de caractère à la mi-temps, réussir à renverser la tendance, en dit beaucoup sur nos joueurs.»

BAYERN MUNICH – BARCELONE : 1-1

Franck Ribéry (milieu du Bayern Munich): «C’est dommage qu’on n’ait pas réussi à marquer ce premier but plus tôt, surtout sur la belle occasion de Luca Toni de la tête dès la 5e minute. On n’a pas eu peur, on a poussé, on a joué au ballon, c’est dommage qu’on n’ait pas pu faire cela lors du match aller. Maintenant, la Ligue des champions c’est fini, pensons à la Bundesliga qui est importante pour le club et les supporteurs. Je suis content de mon match, j’ai pris du plaisir, je me suis bien senti, j’ai dribblé, j’ai accéléré, j’ai marqué un beau but, par rapport au match aller, c’était bien mieux».

Dani Alves (défenseur du FC Barcelone, au micro d’Antena 3): «On va continuer à faire les choses avec sérieux, travail et humilité. On s’approche à chaque fois du meilleur, la finale. Chelsea est un adversaire contre lequel le Barça a déjà eu l’occasion de jouer. C’est un adversaire très difficile. Mais ce sera aussi difficile pour eux. On va continuer avec cette mentalité et je suis sûr que nous irons en finale.»

Philipp Lahm (défenseur du Bayern Munich): «On a bien mieux joué durant cette rencontre que lors du match aller, on a été plus efficaces dans les duels, c’est comme cela qu’on doit jouer contre une équipe du niveau du FC Barcelone».

Jürgen Klinsmann (entraîneur du Bayern Munich): «Nous aurions voulu marquer plus tôt, c’était possible, mais il nous a manqué un peu de réussite. L’équipe a tout tenté pour sauver l’honneur et s’est bien battue face à l’équipe qui est favorite pour remporter la compétition».

Andrés Iniesta (milieu de terrain du FC Barcelone, au micro de la chaîne espagnole Antena 3): «On devait jouer le match, on savait que le résultat avec lequel nous venions était phénoménal. Il y a des matches où nous devons montrer que nous sommes ambitieux. On a fait un pas de plus dans cette longue course. (Contre Chelsea) ce sera une confrontation intéressante. Il faut se dire que nous sommes à un pas d’une très belle finale».

Joan Laporta (président du FC Barcelone, au micro d’Antena 3): «C’est une grande joie d’être en demi-finales après avoir éliminé une grande équipe comme le Bayern Munich. Je ne peux que féliciter l’entraîneur (Josep Guardiola) et les joueurs qui ont fait tant d’efforts pour se qualifier. Nous attend une demi-finale contre Chelsea qui fait envie, et j’espère que nous aurons encore le soutien de nos supporteurs et que l’équipe jouera comme elle joue en ce moment». (AFP)